AHMAD HAMAD(PDT DE LA CAF): “POUR LA CAN 2021 ON SAURA LE 15 JANVIER…C’EST POUR ÇA QU’ON VIENT AU CAMEROUN”

0

Au lendemain de la cérémonie des CAF AWARDS, le président de la Confédération Africaine de Football AHMAD HAMAD, sur Radio France International ( RFI ) au micro du journaliste Hugo MOISSONNIER est revenu sur la décisions concernant la date de la prochaine coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera au Cameroun en 2021.

Monsieur le président l’Afrique a célébré ses talents, mais on a du mal à comprendre que l’Afrique n’ait pas franchi le premier tour de la dernière coupe du monde quand on voit qu’elle abrite en son sein des joueurs magnifiques à voir jouer.
Tous les pays qui gagnent la coupe du monde ou qui arrivent en demi-finale de la coupe du monde, sont des pays qui ont participé au moins avec les mêmes générations à deux ou trois coupes du monde. Donc il faut une stabilité. Je pense qu’il y’a près d’une dizaine de pays Africains qui peuvent se qualifier pour la coupe du monde; posons la question si nous voulons vraiment aller de l’avant, pour un continent qui a 54 pays avec peut-être 12 ou 13 pays qui peuvent se qualifier, s’ils jouent deux ou trois coupes du monde à la fois soyez rassuré c’est un autre niveau du football qu’on verra.

En attendant la prochaine coupe du monde il y’a une CAN chez les hommes en 2021, elle ne se disputera pas en Juin, quand est-ce que les dates seront-elles connues?
On saura cà le 15 Janvier au soir, on terminera la réunion et nous allons prendre des décisions. C’est pour ça qu’on vient au Cameroun, pour se réunir avec la partie Camerounaise, le gouvernement Camerounais et avec le représentant des parties prenantes du football Africain.

Si vous revenez en Janvier-Février ce serait pas un peu un désavoeux de votre part puisque c’était l’une des reformes phares pour vous de déplacer la CAN en été?
L’été au nord c’est pas l’été en bas de l’équateur. J’avais toujours dit que nous sommes obligés d’etre flexibles au vue des réalités Africaines.

Le mondial des clubs rentrent en 2021, le calendrier international est de plus en plus chargé, n’est-il pas devenu compliqué pour une compétition comme la CAN d’avoir toute sa place?

Vous savez il y’a toujours un arrangement, il y’a toujours des discussions, nous avons participé à ces discussions et nous avons pris ces décisions ensemble avec la FIFA parce que nous savons qu’il y’a toujours un arrangement qu’on peut faire.

2020 et la CAN féminine, le Congo Brazza n’est plus pays organisateur, comment et par qui va t’il être remplacée?
Il y’a deux candidats déjà à savoir: la Guinée Equatoriale et le Nigéria qui ont envoyé leur candidature, à la prochaine réunion du comité exécutif nous déciderons.

Encore plus proche en 2020 le CHAN au Cameroun, la Tunisie aurait déclaré son forfait prétextant un calendrier trop lourd, elle qui a déja remporté ce tournoi et qui a l’un des meilleurs championnat est-ce un coup dur et qu’elles sont les suites de ce forfait?
C’est le droit de chacun et il y’a des dispositions réglémentaires, c’est la commission de discipline qui va se prononcer. pour remplacer ce sera le pays qui a joué face à ce pays ( la LYBIE ndlr… ) et la Lybie aussi a déja gagné cette compétition.

L’audit qu’effectue la FIFA pour aider la CAF depuis plusieurs mois prend bientot fin, le mandat de la Sécrétaire Générale de la FIFA va t’il être reconduit?
Il y’aura un rapport d’évaluation, le comité exécutif analyse avec la FIFA et prennent la décision. En tout cas d’une manière générale ça a apporté beaucoup.
C’est la CAF qui a fait l’appel à candidature, donc n’occultons pas les réalités.

Quels chantiers pour 2020, la dernière année pleine de votre mandat?
Il y’aura les qualifs de la CAN, celles de la coupe du monde qui commencent déjà, il y’a le CHAN que vous avez énoncé, il y’aura les compétitions des jeunes, la CAN féminine qui passe de 8 équipes à 12, mon challenge c’était le changement et aujourdhui beaucoup de choses ont évolué.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here