EZECHIEL PASSAM ( DGA SGCAM ): CE N’EST QU’UNE PREMIERE MANCHE

0

Au lendemain de sa demi-finale aller remporter 1 à 0 face à AFB, le Directeur Général Adjoint de la Société Générale Cameroun “SGCAM” annonce que tous les moyens seront mis en jeu pour permettre à son équipe de passer en finale dans moins de deux semaines.

Monsieur le DGA quel sentiment au lendemain de cette victoire en match aller sur AFB?

Je vous remercie d’abord de me donner l’opportunité de pourvoir de l’équipe de football de la SGCAM, qui participe au tournoi AFA.
Notre équipe mène par une manche à zéro. Cette victoire acquise samedi dernier laisse augurer d’une bonne suite et éventuellement d’une qualification pour la finale. Mais ce n’est qu’une manche et nous allons continuer à rester aux côtés de notre équipe pour l’encourager et que cette deuxième étape soit franchie avec succès.

Après cette victoire l’adversaire commence à se préparer, est-ce qu’on se prépare déjà pour la manche retour ?
Nous avons un succès mesuré et c’est pour ça que nous recommandons à notre équipe de rester très très vigilante. Nous mettons à leur disposition tous les moyens nécessaires afin que cette deuxième étape aussi capitale que la première soit réussie.

Est-ce-que ceci fait partie de votre culture d’entreprise, si oui qu’elles sont ces valeurs?
La SGCAM a quatre valeurs qui sont reconnues par l’ensemble de notre personnel et qui sont des valeurs de référence. Il s’agit notamment de l’esprit d’équipe, de l’innovation, de la responsabilité et de l’engagement. 3 de ces valeurs se retrouvent dans les sports collectifs et donc dans le cadre de SGCAM nous favorisons l’épanouissement par le sport. Nous devons également dire que au-delà de la participation de notre équipe de football, notre personnel est en majorité très jeune et la pratique du sport est dans la continuité de cette jeunesse que nous encourageons. Au-delà de cette équipe de football, nous avons d’autres événements de sport; nous organisons des marches sportives qui permettent l’adhésion de l’ensemble du personnel, des familles et des amis. Mais le football demeure le pilier de nos activités sportives au sein de L’AFA.

Quel est le mot à l’endroit de L’AFA qui existe désormais depuis 25 ans et qui pour cette édition à ouvert les portes au football féminin ?
Nous nous devons d’abord de féliciter l’équipe dirigeante de L’AFA pour la pérennité des activités sportives, 25 ans c’est beaucoup même si le chemin reste à parcourir. Donc tout d’abord mes félicitations mais également les encouragements parce que l’objectif est d’étendre les activités du football masculin au football féminin, il mérite ces encouragements. Elle permettra de fédérer toute la population par la diversité des actions sportives que mène L’AFA.
Mais nous devons demander à L’AFA d’étendre ses activités au-delà de ce seul football. C’est le sport Roi mais à côté de celui-ci nous pensons que pour mieux fédérer, l’amicale peut étendre ses activités aux autres sports collectifs ou même individuels pour permettre de développer dans un esprit de sportivité de con-fraternité Mais surtout dans un esprit de bonne éthique les activités de l’ensemble de ces membres.

Une victoire 1 à 0 mais est-ce qu’il y’aurait pas un message à vos joueurs ou un coup de gueule à votre adversaire ?
Le football au sein de L’AFA est un sport que nous pratiquons entre confrères donc cet esprit de con-fraternité doit régner sur les activités. Nous encourageons notre équipe. Il est normal que nous nous tenions aux côtés de notre équipe qui a fait un bon parcours jusqu’à présent. La demi-finale reste à gagner. C’était la première manche nous ne regardons pas l’adversaire mais nous préparons notre équipe pour la réussite de cette seconde partie. Quelque soit l’adversaire nous restons fortement mobilisés.

Est-ce que le plus difficile reste à venir et quels sont les dispositions prises pour cette seconde manche ?
L’histoire récente de notre équipe qui a été double championne du championnat et de la coupe la saison dernière et derrière cette double réussite il y’a une forte mobilisation. Forte d’abord de l’ensemble du personnel de la banque et si vous avez vécu la finale de l’année dernière vous avez fait le constat.
Nous allons refaire le même travail de cette mobilisation pour le soutien que nous apportons à notre équipe. Nous ne partons pas totalement optimistes parce que nous avons gagné la première manche. Les récents résultats tant en coupe d’Afrique qu’en coupe du monde féminine ont montré que même à 1 à 0 voire 2 à 0 la situation peut changer .
Nous continuons à encourager notre équipe en lui disant que nous devons être vainqueur du tournoi AFA cette année.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here