NBA: Pascal SIAKAM élu MIP de la saison.

0

16.9 points, 6.9 rebonds, une énorme progression et même un titre en bonus : voilà qui a bien valu à Pascal Siakam le titre de Most Improved Player de la saison 2018-2019. Une information relayée sur le site Parlons-Basket.com
C’est donc tout sauf une surprise ce soir au Barker Hangar de Los Angeles lors de la cérémonie des NBA Awards 2019, où l’ailier camerounais des Raptors de Toronto Pascal Siakam vient d’être élu Most Improved Player (MIP), autrement dit joueur ayant le plus progressé de la saison en NBA. Il devance ainsi les deux meneurs américains D’Angelo Russell (Brooklyn Nets) et De’Aaron Fox (Sacramento Kings).

Champion NBA 2019 avec les Raptors de Toronto, Pascal Siakam succède ainsi au meneur des Indiana Pacers, Victor Oladipo né aux États-Unis de parents nigérian et Sierra leonais. Le natif de Douala devient ainsi le premier joueur formé en Afrique à avoir été distingué MIP de la saison.

Au niveau des voix, aucune contestation possible, avec un véritable raz-de-marée pour Spicy P, qui a notamment obtenu 86 votes sur 100 pour la première place.
Pascal Siakam a tout simplement explosé lors de sa troisième saison NBA. Cela s’est vu de manière spectaculaire dans les stats, mais aussi dans la dimension qu’il a pris au sein de l’une des meilleures équipes de toute la NBA. Siakam est devenu un élément clé des Raptors, un titulaire indiscutable, et il aurait pu être sélectionné pour le All-Star Game 2019, mais nul ne fait aucun doute qu’il le sera bientôt.

En 2011, la chance frappe à la porte du joueur, qui est sélectionné pour participer au camp estival organisé par Luc Mbah A Moute, un autre joueur camerounais évoluant aux Etats-Unis. Cette expérience, qui place Pascal Siakam dans le circuit, le conduit vers un autre camp en Afrique du Sud, avant qu’il n’obtienne une bourse pour les Etats-Unis.

Entre lui et Joel Embiid, le Cameroun peut déjà proposer l’une des plus belles raquettes du monde en compétition internationale et il ne manque qu’un dernier élément pour former un remarquable Big Three en FIBA.

Par: Franck Éric Diffo

Franck Erick DIFFO

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here