CAMILLE KOUYEKIMINA ILLUMINATI MALGRÉ LUI

0

Le joueur de l’Union sportive de Douala est définitivement dans de sales draps. Selon les dernières informations, il serait un membre de la secte ILLUMINATIS malgré lui.

En effet, celui qui a propagé la nouvelle de sa mort et qui détient toujours son téléphone serait celui là même qui aurait entraîné KOUYEKIMINA dans cette secte.
Après avoir insisté à échanger avec cette personne, le président Franck HAPPI du conseil d’administration de l’Union sportive de Douala, a réussi à soutirer des informations à ce dernier.
Selon lui, le joueur pensait aller dans une église sainte et normale. ” Il pensait que c’etait une eglise simple et normale. Quand il est arrivé, il a été conseillé et vu son étoile il ne peut plus se retirer. Il est trop attaché à la prière et nous on a toujours voulu briser celà, mais il voulait amener notre secte au temple de votre Jésus. Mr je suis désolé, mais vous ne pouvez pas comprendre ce phénomène. il fallait d’abord faire ce bruit ( la nouvelle de sa mort… ndrl) pour le séparer du monde réel. Toutes ses prières étaient de jouer dans les grands clubs et le jour où on lui a dit que c’est pas l’église qu’il pensait, il a voulu se retirer pour votre Jésus. Désolé Monsieur”.


Camille KOUYEKIMINA avait le souhait de prier Jésus pour évoluer au sein des grands clubs, mais son envie l’a poussé à chercher également le chemin de Dieu pour l’accompagner. Mais mal lui en a pris, il est tombé sur le chemin d’une secte.
Le joueur qui n’a visiblement pris aucun engagement avec cette secte est malheureusement très proche de vivre un mauvais quart d’heure puisque l’interlocuteur poursuit ainsi: ” Il n’a rien signé avec nous, mais il a été emmené et il pensait que c’était l’église de votre Jésus et dès qu’il a compris que ce n’était pas çà, il voulait partir. Voilà un peu l’histoire.”

Après l’insistance du président Franck HAPPI de savoir ce qu’il pouvait faire, celui-ci laisse désormais moins de 48h au joueur pour quitter le Congo: “Tout ce que je peux faire pour lui c’est le conseiller de quitter le Congo le plus vite possible et qu’il verse un montant qui va servir a sa messe de cérémonie pour qu’un sacrifice soit fait avant le 23 mai pour qu’il ne soit pas des nôtres comme prévu”.

Une situation qui s’annonce compliquée pour le jeune footballeur.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here