FRANCK HAPPI: “DJONKEP VOULAIT REVENIR ENTRAINER L’UNION”

0

Le president du conseil d’administration de l’UNION Sportive de Douala s’est exprimé au sujet de la sortie de Bonaventure DJONKEP, qui a déclaré que le coach Daniel WALLIDJOM, ex entraîneur de l’USD avait passé 2 ans sur le banc de touche du club sans salaire. Avec le PCA du club, d’autres sujets autour du club ont été abordés et c’est à coeur ouvert qu’il s’est confié à notre rédaction.

Président merci de nous recevoir, Selon les propos de Bonaventure DJONKEP votre ex entraîneur Daniel WALLIDJOM aurait passé 2 sans salaire, confirmez-vous cette information?
J’attendais déjà la réaction de Daniel WALLIDJOM puisqu’elle était très importante et surtout que je voulais pas réagir le premier, c’est important qu’il ait réagit pour rétablir les faits. Je suis extrêmement déçu, car au moment où il lance un centre de formation et un séminaire d’éducateurs, déjà qu’en une semaine il a fait des sorties tendancieuses contre une maison qui l’a vu grandir, je m’inscris en faux face à cette situation. Comment est-ce que c’est mentalement possible pour une entraîneur de passer 2 ans sans salaire? Il a assuré l’intérim de AGBOR puis celui de LOVE et cette année comme il nous a sauvé de la relégation on lui a fait confiance et c’est lui qui a recruté son adjoint qui est encore là. Un entraîneur qui a 2 ans sans salaire attend son successeur, le salut, vient dire aurevoir aux joueurs à l’entraînement, mais j’ai mené ma petite enquête et j’ai découvert que Bonaventure DJONKEP voulait revenir entraîner l’UNION, il voulait revenir. Il a contacté certains membres du club pour revenir ( rire…) et c’est fort de cette frustration qu’il fait cette sortie. Je vais vous le dire DJONKEP c’est quelqu’un qui manque de bonnes manières, il a un problème de comportement et je vais vous dire aujourdhui d’éducation et pour démontrer celà je vais vous donner un exemple: DJONKEP n’a jamais fait 2 ans avec un club, a été champion avec FOVU l’année d’après il est mis à la porte, il a été champion avec UNISPORT l’année d’après il est mis à la porte; il a été champion avec UNION l’année d’après il est chassé et il n’est jamais revenu. DJONKEP est le dernier grand entraîneur Camerounias de COTON, c’est après lui que COTON va chercher des entraîneurs expatriés posez-vous la question. Personne ne nie ses compétences techniques et tout celà mais ça ne suffit pas pour vivre dans un bon environnement et quand vous fermez les portes en les frappant plutôt que gentillement ça entraîne ce genre de situation. Je suis extrêmement déçu parce que je pense que entre UNION et DJONKEP s’il y’a quelqu’un qui doit à l’autre c’est bien DJONKEP. Oui, il a été celui qui a donné à l’UNION son dernier titre après 22 ans avec moi comme président mais rappellons les circonstances de ce titre là: à la fin de la phase aller nous sommes 5ème du championnat et le conseil d’administration n’en veut plus comme entraîneur et je le vois pour discuter avec lui et je dis ceci sous le contrôle d’Anicet MBARGA FOE il est encore vivant demandez lui; je lui dis, écoutes teacher, on va avoir un conseil d’administration ce soir on va te pousser à la faute pour que tu démissiones mais ne réponds pas laisses moi faire à la fin j’aurai le dernier mot et c’est ce qui s’est passé je le dis Maître WAKAM est encore là membre de ce conseil. A chaque fois il voulait répondre et Anicet MBARGA lui donnait un coup de coude de genoux comme pour lui dire reste tranquille ne bouge pas. À la fin il est sorti et on a dit président il faut qu’il parte mais comme j’avais encore confiance en lui j’ai demandé de lui donner un delai et le conseil a dit on vous donne 3 matchs et il faut qu’il ramène 7 points et de 3 matchs c’est devenu 9 matchs puis 11 victoires de rang donc 33 points et nous sommes champions du Cameroun. Je vais plus loin lorsqu’il prend la tète de cette équipe lorsque je suis porté à la tête du conseil provisoire d’administration DJONKEP sort de 2 années sabatiques; je vous rappelle que c’est un grand entraîneur, mais c’est pas un passionné de foot, il n’aime pas de foot. Il ne va pas au stade que lorsqu’il a une équipe qu’il entraîne. Donc lorsqu’il prend l’équipe de UNION qui va être championne du Cameroun, il ne connaît aucun joueur du championnat, car ca fait 2 ans il n’a pas exercé, il ne connaît pas les joueurs et il ne va pas au stade. Le seul joueur qu’il nous a ramené c’est un certain AYISSI qu’un de ses amis à Bafoussam paix à son âme lui avait recommandé, mais après quelques semaines d’entraînement, lui-même a demandé au joueur d’arrêter. Le reste de joueur c’est moi qui les ai recruté avec ma cellule de recrutement; KOMBI FAI BABANDA je rétablis ainsi la vérité voilà ce qui s’est passé, NGUEUMALEU aujourdhui capitaine à UMS, ancien capitaine de l’UNION qui est au Maroc à l’époque qui nous aide dans ce recrutement là. Le cas FAI est compliqué puisqu’il est en fin de contrat je demande à son président Joseph NDINGA si FAI peut rester il me dit que l’ancien président a une dette de 400.000F CFA et qu’il faut d’abord rembourser et il ne promet pas qu’après celà le joueur restera à l’UNION puisqu’il a un transfert à l’étranger et malheureusement pour FAI ça ne se passe pas bien et il revient jouer à l’UNION. Voilà comment l’équipe est championne du Cameroun et je dis je ne nie pas ses qualités d’entraîneur, mais l’équipe championne du Cameroun c’est moi qui l’ai construite. Je voulais rétablir celà parce qu’on a l’impréssion que c’est le MESSI qui est arrivé je dis non. L’année suivante le club est champion nous devons jouer la ligue des champions, mais il doit aller en Allemagne pour un stage et après le tour de ville de champion il me donne une liste de 11 joueurs qu’il veut pour la nouvelle saison je lui donne 9 et j’ai maintenu l’équipe de la saison d’après il y’a que FAI et BABANDA qui sont partis. J’ai recruté NJUIMO, MEYOUPO, KONYUY JUDE, BITE et autres, bref il a eu presque tous les joueurs qu’il a demandé. Sauf que pour la plupart des entraîneurs les amis rentrent dedans et puis il y’a eu l’affaire Zacharie AWUDU qui n’était qu’une affaire marketing et je lui ai expliqué que ce garçon ne gagne pas ça il aura peut-être 120.000F CFA de salaire il aura au plus 1million de prime de signature c’est pas ce que son manager a déclaré là TIGANA veut faire son buzz médiatique et c’est devenu le président a fait le recrutement. Mais la saison d’avant qui avait fait le recrutement? c’était toujours le président. Sauf que cette fois ci j’avais associé l’entraîneur qui avait déjà fait 1 an sur le terrain donc avait réactivé ses réseaux, mais les résultats n’étaient pas bons et on s’est assis un soir et nous avons pris la décision de se séparer j’ai mis FEUNKOU et lui il va à News stars et ironie de l’histoire à la dernière journée pour la place de 3ème on va à limbé on gagne New stars 2 à 0 avec lui comme entraîneur de New stars. Maintenant pourquoi je dis encore qu’il me doit beaucoup et que j’ai très mal; si DJONKEP est revenu en équipe nationale c’est beaucoup grâce à moi, allez demander au président BATAMACK ou à TOMBI A ROKO SIDIKI ce que j’ai fait et je le regrette pas, mais je suis juste déçu de voir avec quoi il me retribue car même s’il avait des griefs pour mon équipe rien qu’en me regardant il ne devrait pas. Parce que j’ai pas voulu le limoger de l’Union parce qu’il était déjà dans les petits papiers au ministère des sports et nous avons opté pour une séparation à l’amiable parce que ça allait un peu salir son CV de savoir qu’il avait été limogé de l’Union et je dis il était persona non gratta parce qu’il était une tête brulée, il représentait un peu ce qu’on appelle l’opposition et qu’il avait pris la parole lors des villes mortes de 90 avec l’affaire du carton rouge des sportifs au palais des congrès, une histoire politique. J’ai réussi à changer celà en expliquant qu’on ne peut pas avoir l’entraîneur le plus titré du Cameroun et ne pas l’avoir dans une sélection nationale voilà comment Bonaventure DJONKEP se retrouve en équipe nationale et il ne m’a pas donné une bouteille de champagne ou de vin pour celà. Mais je dis qu’il a un problème d’attitude, de comportement, de savoir vivre, il y’a des choses qu’on ne fait pas.
Il faut savoir être class et ne pas avoir des problèmes avec vos patrons et pas avoir une attitude brusque et rustre et j’allais jamais le dire en public, mais il est allé trop loin. J’ai appris qu’il a une dette à l’UNION mais qu’il l’a reclame, j’attends qu’il aille à la FIFA au TAS ou n’importe où et si l’UNION est coupable on paiera, mais je dis c’est maladroit mais c’est pas avec ça qu’il entraînera UNION demain, car même si je suis plus président de UNION demain de facto j’intègre le conseil des sages de l’UNION même si je meurs entre temps et je vous dit qu’au sein du conseil de l’UNION les grands membres n’en veulent pas parce qu’on estime que son comportement n’est pas bon et au moment où il se lance dans la formation des jeunes il gagnerait à mettre de l’eau dans son vin.
Le grand entraîneur qu’est Bonaventure DJONKEP, le plus titré seul footballeur à être meilleur buteur et ballon d’or la même saison 1981 avec le TKC il discute ce titre avec ABEGA doit comprendre que UNION n’est pas largué dans ce championnat puisque nous sommes à 5 points de AVION 3ème c’est 2 matchs juste et nous avons encore 21 journées de championnat donc plus de 60 points à prendre alors si c’est pas simplement pour verser dans la polémique, il doit comprendre car regardez les équipes qui étaient en-tête, elles sont à la queue et celles du bas sont au sommet donc c’est un championnat qui est loin d’avoir livré son champion et où nous espérons avoir notre mot à dire malgré notre position actuelle. C’est aussi pour ça que nous avons voulu faire un électrochoc en nous séparant conjoinctement avec Daniel WALLIDJOM.

Comment avez-vous senti le premier match de Richard TOWA face au CANON?
Non, je pense pas qu’on puisse percevoir celà sur un match, quand on change un entraîneur c’est presque impossible de percevoir le changement c’est pas quelque chose de palpable c’est un choc psychologique avec un changement de discours, en 3 jours un entraîneur ne peut pas venir revolutionner une équipe sinon on changerait des entraîneurs tous les 3 jours pour avoir des victoires non. Mais il y’a quand même un changement de discours et je constate un fait c’est que depuis 4 ou 5 matchs on prenait des buts, là nous avons réussi à faire un match sans prendre de but et c’est de bonne augure puisque la construction d’une bonne équipe part de la défense. C’est surprenant quand même parce que ceci s’est fait en 4h. Ils ont perdu le match à Bamenda et je me demandais ce qu’on va faire et à 19h j’ai appelé pour prendre rendez-vous on s’est vu à 20h et à 22h on s’est mis d’accord et le lendemain il était là. Et contrairement à ce que beaucoup pensent c’était pas quelque chose de prémédité, j’ai même contacté un autre entraîneur qui n’a pas daigné me répondre et malheureusement pour lui je dis à cet entraîneur là il ne faut pas faire ça. Je vais pas donner son nom, mais il se reconnaîtra car quand un président de club vous appelle et que vous lui dites président je suis au stade je vous rappelle même si vous ne voulez pas dire oui, il faut quand même rappeller. Je l’ai appelé avant même de contacter Richard.

Président est-ce que UNION à mésuré l’ampleur de travailler avec Richard TOWA?
tout ce qui est raconté par les élucubrations de DJONKEP, vous pensez que TOWA est venu travailler à l’UNION pour des cacahuettes? il vient pour mes beaux yeux, j’ai le verbe tellement bon que je vais l’emberlificoter et il va venir travailler comme ça? UNION a fait ce qu’il fallait et Richard a fait des sacrifices. Par contre ce que je sais, ce qui fait ma force c’est un peu comme les garçons qui savent draguer. C’est pas les plus riches qui ont les plus belles filles, ce sont les plus galants, les plus élégants qui ont le bon discours, là où un joueur prendrait 4 Millions ailleurs à l’UNION il prendrait 500.000F CFA. Vous pensez que ANDOULO, BALIANG, le tchadien DIGUEL sont venus pour mes beaux yeux? Il vient à UNION et laisse les bonnes conditions qu’il avait à YOSA parce que Franck HAPPI parle bien? Mais comme je veux pas chaque fois revenir dans les justifications et je ne cache surtout pas que nous avons des difficultés financières comme tous les autres clubs et d’énormes difficultés à payer nos joueurs alors chacun a sa politique interne pour pouvoir tenir les deux bouts, mais arrêtez de penser qu’à l’UNION on ne paye pas.
Chez nous il y’a pas de salaire en terme de mois. A l’UNION nous discutons avec les joueurs pour une enveloppe globale sur la période et on vous donne une partie là dessus. On peut se retrouver en fin de saison à ne rien devoir à certains, à d’autres 300.000 ou 400.000. C’est un secret que je vous donne et d’autres clubs vont peut-être le copier, on s’entend avec les joueurs et surtout nous disons la vérité aux joueurs. Vous pensez qu’on peut jouer une période compliquée et les joueurs ne grèvent pas toujours parce que le président parle bien? Nous avons une politique adaptée. Il y’a des périodes vraiment compliquées et c’est où le discours, la vérité est importante; vous ne dites pas aux joueurs demain et après votre téléphone est éteint, vous dites je ne pourrai pas actuellement mais ce sera possible dans une semaine dans un mois et j’ai une relation extraordinaire avec mes joueurs. Nous avons mésuré et nous avons signé Richard TOWA qui est un entraîneur très prisé, et qui voulait aussi entraîner UNION. La dernière fois nous n’avons pas pu le faire ses prétentions étaient très élevées, mais cette fois ci il a revu celà à la baisse mais il ne vient pas pour mes beaux yeux c’est pas vrai.

Président lors de l’assemblée générale de début de saison il avait été arrêté une autre AG lors de la mi saison, qu’elles seront les grandes lignes de cette AG?
Alors normalement c’est pour faire le bilan de la phase aller et remobiliser les supporters et surtout de préparer la phase retour afin que la fin de saison soit mieux préparée. Il faudra faire un bilan complet de la phase aller sur le plan sportif et financier savoir où est-ce qu’on en est. Le president du conseil des sages a préconisé cette AG et je n’y vois aucune objection, donc quand on sera à la fin de la phase aller il la convoquera, on tirera les conséquences de la situation financière. Une assemblée comme celle-là permet de remobiliser les troupes et j’espère qu’on se portera mieux peut-être dans les 4 premières places.

Ne craignez-vous pas des tensions à cette assemblée si jamais les résultats sur le terrain venaient à ne pas s’améliorer?
Moi j’ai aucun problème. Je dis même demain, je crois bien la 3ème longevité à l’UNION 8 ans et je peux vous dire que je commence à saturer. Et si c’est que les supporters et les membres ne veulent plus de moi on ne va pas m’enlever d’être de l’UNION. Je vais me retirer on va mettre quelqu’un d’autre je vais prendre la place d’un membre normal avec des cotisations normales comme tous les membres ordinaires. Je n’ai aucun problème par rapport à ça, l’UNION c’est ma vie nous y sommes de père en fils et donc ça fait partie de mon patrimoine. Maintenant je vais pas regarder l’UNION sombrer c’est pas possible. Alors si c’est qu’il faut faire don de ma personne pour voir l’UNION avancer pourquoi pas. Je pense que j’ai marqué l’histoire de l’UNION car on a remporté un titre et ça faisait 22 ans qu’on en avait pas remporté un. J’ai mis en place aussi une politique et heureusement car nous n’avons plus les moyens d’il y’a 30 ans. Faites la comparaison de la situation de l’UNION avec les autres clubs dits mythiques, CANON, BAMBOUTOS TKC PANTHERE qui sont déscendus avant de remonter, UNISPORT qui est en ligue2 mais UNION est resté. Que le noyau dur du club reste là je ne parle pas de ma personne, mais des membres qui font le club et il faut augmenter ce nombre là. Il y’a plus ce monsieur qui va prendre 100 Millions et venir investir dans un club de 2 Millions de personnes non ça n’existe plus. Celui qui a cet argent là va aller créer son équipe et ne rendra compte à personne. Le président KWEMO a été pendant près de 7 ans vice président de l’UNION, mais aujourdhui à UMS il ne rend compte à personne; le president Dieudonné KAMDEM a été un grand membre de l’UNION il ne rend compte à personne. C’est ça le problème des clubs mythiques. Lorsque vous écoutez ce que certains supporters vous envoient comme message et vous regardez le sacrifice matériel temporel et même financier vous avez envie de tout envoyer balancer. Mais quand vous savez que c’est votre chose, vous essuyez les plâtres, mais là je commence à sentir déjà de la lassitude. Je suis à la dernière année de mon second mandat de 4 ans.

Président parlez nous un peu de cette politique que vous avez réorientée pour éviter que l’équipe ne tombe.
En 2012 nous sommes champions du Cameroun et je me dis nous allons placer 4 joueurs et remplir les caisses du club pour repartir, sauf que tous mes amis managers me disent Franck tu n’as pas de joeurs… comment j’ai pas de joueurs? Non mais t’as pas de joueurs. Oui j’ai pas de joueur parce qu’ils ont tous au moins 24 ans 25 ans et ne sont pas considérés comme transférables. Je vous ai dit que les seuls qui sont sortis sont BABANDA et FAI qui sont partis libres. La seconde année nous sommes troisième et on me dit encore Franck tu n’as pas de joueur même si on réussit grâce à Christian MBONGO à placer 2 en Arabie Saoudite. Une autre anecdote qui ramène encore à DJONKEP, on fait le bilan de la phase aller Charles Edouard NGAH c’est sa troisème année au club il est à 2 buts fin de phase aller en réunion avec le staff, DJONKEP me dit de le libérer. Il venait de Russie c’est le président Faustin DOMKEU qui l’avait emmené, je dis pour moi je suis persuadé que c’est ce gar qui va faire entrer les premiers sous au club on ne peut pas avoir un jeune de 21 ans et le libérer comme ça. Finalement à la phase retour il inscrit 11 buts et finit second meilleur buteur et va en Arabie Saoudite et là je n’ai toujours pas compris. On me dit tu dois faire avec les jeunes: on avait commencé déjà à intégrer des jeunes mais l’entraîneur n’en voulait pas notament les Rostand MBAI mais le coach estimait qu’ils ne peuvent pas jouer l’élite; c’est lorsque Sébastien ROQUES arrive et que nous finissons 8ème que la sonnette d’alarme est tirée. Nous avions dejà des équipes reserves d’où sont partis les ANYE YOUMOU et autres mais là je décide de changer de fusil d’épaule pour donner la chance à une nouvelle génération et je demande à Diallo qui était entraîneur en stage chez moi pour un entraîneur à la post-formation qui va comprendre le football des jeunes et il me dit président je peux le faire il m’explique et je comprends qu’il peut. À l’époque on appelait l’école primaire de bana et je remercie le pére NZUKO qui a été l’un des principaux financiers du club et je ne le remercierai jamais assez paix à son âme il a été l’arbre qui cachait la forêt de tous les présidents de l’UNION puisque tous les présidents de l’UNION ont bénéficié de sa mane sauf moi parce que quand je suis arrivé il était décédé. Ses enfants continuent de soutenir, mais c’est pas ça l’économie prend des coups et il faut réinventer notre modèle économique. Et c’est ça qui fait que je suis en retard sur la plus part de mes projets. Honnêtement si on m’avait dit qu’aujourdhui UNION n’aurait pas de terrain d’entraînement je n’y aurais pas cru, mais la réalité du terrain, il ne peut pas manquer d’argent pour entretenir les joueurs vous pensez à un terrain il faut d’abord s’occuper des joueurs. Mon plus gros échec, ne pas donner au club après 8 ans un patrimoine qui appartient à l’équipe et je prie Dieu pour le peu de temps qu’il me reste à passer à la tête de cette équipe de m’aider à réaliser celà avant de terminer à la tête de l’UNION, si c’est pas possible en mon âme et conscience je saurai que j’ai pas pu, j’accompagnerais le prochain président dans cette direction là. Pour mieux se développer il faut avoir sa propre structure et Coton Sport qui est actuellement le leader n’est pas le modèle à copier puisque ce sont les employers de la SODECOTON qui sont dans le projet. Le modèle à copier c’est UNION qui doit le montrer, c’est BAMBOUTOS c’est UNISPORT c’est PANTHÈRE qui doit le montrer, un modèle basé sur l’association, mais je vous dis c’est très difficile surtout dans l’environemment d’aujourdhui mais on va continuer d’essayer. C’est pour ça que vous avez besoin d’une étincelle, un petit transfert à 200.000 ou 300.000 Euros, mais ça c’est pas tous les jours que ça arrive.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here