DYNAMO DE DOUALA LE CONSEIL DES SAGES VEUT LA PEAU DE AUDREY YETNA CHICOT

0

Après les décisions de la chambre nationale de résolution des litiges de la FECAFOOT, ça ne décolère pas dans le conseil des sages de la Dynamo de Douala qui veut absolument faire partir la présidente du conseil d’administration Audrey YETNA CHICOT.

Deux raisons poussent aujourd’hui ce conseil des sages à vouloir bien plus que la peau de la présidente, la décision de la Chambre nationale des résolutions des litiges de la Fédération Camerounaise de Football qui annule la décision du conseil des sages portant suspension de Audrey YETNA CHICOT.

L’OUVERTURE D’UNE BOÎTE DE PANDORE

La seconde raison et la plus difficile à avaler pour les anciens dirigeants du club c’est la commande de deux audits par cette dernière au sein du club. Le premier audit prend pour base de départ le transfert de Modeste MBAMI. La présidente du conseil d’administration de la Dynamo veut savoir où sont passés ces fonds, les comptes qui ont bénéficié de ce transfert mais aussi de ceux de plusieurs autres joueurs passés par la Dynamo de Douala. Il est question de retracer le fichier des transferts des joueurs de la Dynamo, mais aussi avoir des traces sur les versements financiers de la FIFA. Elle ne va pas s’arrêter là puisque le second audit part du 7 Mai 2022, date de sa prise de fonction de l’actuel bureau de la Dynamo club de Douala, à ce jour. Car le constat est celui selon lequel, 14 membres du comité exécutif du club sont également membres du conseil des sages et ces derniers n’ont jamais cotisé le moindre CFA pour le fonctionnement du club.

La présidente de la Dynamo club de Douala qui a affirmé devant les hommes des médias il y’a quelques jours avoir injecté 64 millions de franc CFA, ses fonds propres dans le club pour lui donner une allure professionnelle, a donc ouvert de part ses audits une boîte de pandore qui pourrait mettre en lumière de grosses malversations financières au sein des ” Bon Ba Job “.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here