MONIQUE NGOCK L’ECLAIR DE LA GUINNESS SUPER LEAGUE NOUVEAU POUMON DES LIONNES

0

La CAN des lionnes indomptables du Cameroun s’est achevée sur une victoire face au Botswana, qualifiant le Cameroun pour les barrages de la Coupe du Monde mais s’il y’a un nom à retenir de cette équipe du Cameroun, c’est bien Monique NGOCK qui est la révélation du Cameroun à cette CAN.

Presque méconnue du grand public avant la CAN, la joueuse de 18 ans de Eclair football fille de Sa’a avait tout de même été retenu par Gabriel ZABO et elle n’a certainement pas déçu.
Alors que la polémique gonflait au sujet de l’absence de Raïssa FEUDJIO et surtout de qui allait jouer un rôle aussi important que le sien, la jeune joueuse de Eclair de Sa’a a vite fait déchanter le sceptiques avec des performances de qualité. Alignée au milieu de terrain aux cotés de l’expérimenté Grace NGOCK YANGO, Monique NGOCK a vite pris la température et la hauteur de la tâche qui devait être la sienne au sein de l’équipe nationale. Elle aura livré trois matches de qualité en phase de groupe, avant de se voir suspendre pour le quart de finale face au Nigéria pour accumulation de carton jaune. Une absence que beaucoup ont associée à la défaite du Cameroun face au Nigéria. La joueuse de éclair et donc déjà pris une place importante au sein de la sélection nationale du Cameroun.

Intelligente dans son jeu, rapide et très athlétique, le produit de la Guinness Super League a envoyé des éclairs aux yeux des amoureux du ballon rond et ce sont les dirigeants du Stade de Reims en France qui ont été séduits et ont offert à Monique un contrat de 3 ans qui sera signé dans les tous prochains jours.
Les lionnes indomptables du Cameroun auront besoin de Monique à son meilleur niveau en Février pour voir la nouvelle Zélande en 2023, les pouliches de Gabriel ZABO doivent passer par les barrages intercontinentaux.
Lors de cette compétition, une pépite s’est révélée et a séduit. Alignée devant la défense en compagnie de Jeannette Ngock Yango, la joueuse d’Eclair de Sa’a a mis tout le monde d’accord. En rôle de 6 à l’ancienne, elle cumule un gros volume de jeu à 18 ans. Très active, Monique Ngock affiche sa disponibilité, sa facilité à jouer dans les intervalles tout en aérant le jeu d’un côté à l’autre du terrain. Plutôt mature dans sa relance, elle démontre une combativité à nulle autre pareille. Sur ses adversaires, elle sait accentuer la pression et inversement, sa couverture de balle lui permet de gérer celle exercée par l’adversaire.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here