CAF: AHMAD AHMAD trahi par ses Lieutenants?

0

Présent à Paris pour assister au congrès électif de la FIFA et en marge de la coupe du monde féminine, le président de la CAF a été interpelé puis relaxé par la justice française ce jeudi.

Le patron du football Africain a été entendu par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales. Cette interpellation serait liée au contrat rompu unilatéralement par la CAF avec l’équipementier allemand Puma pour s’engager avec la société Tactical Steel et dont on reprocherait au président de la CAF d’avoir illicitement reçu un montant de 739.000€. Des accusations qui auraient été portées à l’instance judiciaire par l’ancien secrétaire général de la CAF le marocain Amr Fahmy.
Le patron de la CAF s’est défendu en précisant que “cette décision avait été prise en toute collégialité et de façon Transparente.


A côté de l’ex secrétaire général de l’instance du football continental, deux noms reviennent avec insistance dans ce dossier. il s’agit du Nigérian Amaju Melvin PINNICK premier vice président de la CAF et de Tarek BOUCHAMAOUI le tunisien membre du comité exécutif de la CAF qui auraient été les commanditaires de cette interpellation.
rappelons surtout que,
l’enquête portait sur la rupture par la
CAF, d’un contrat avec Puma pour la
fourniture d’équipements destinés notamment à habiller les 580 volontaires
du Championnat d’Afrique des Nations
2018, épreuve réservée aux joueurs
africains évoluant sur le continent.
Selon l’accusation, la CAF aurait
rompu ce contrat au profit d’une autre
société basée en France fournissant du
matériel Adidas, et ce pour un montant
supérieur au contrat initial.
Dans un entretien accordé à France football à ce sujet, AHAMD AHMAD avait déclaré :«Avec Puma, vu le
délai, il n’y avait pas la certitude d’être
livré à temps. J’ai alors réalisé l’étendue de la corruption à la tête de notre
service marketing en charge de ce dossier. J’ai alors alerté Adidas Egypte
mais le stock était insuffisant. J’ai donc
demandé à mon attaché (Loïc Gérand)
de contacter une personne de sa
connaissance dans ce secteur (Romuald
Seilier, patron de Tactical Steel) lui
pouvait nous fournir. Dans ce dossier,
personne n’a osé faire une magouille ».
l’on peut donc se dire que le patron du football Africain engagé dans une campagne d’assainissement du football Africain est désormais la cible de plusieurs personnalités qui sont pour la plupart des anciens collaborateurs mis à l’écart pour leur incompétence chez certains et d’une moralité douteuse chez d’autres.
A quelques semaines du début de la Coupe d’Afrique des nations, le malgache est devenu la cible de certains déchus tapis dans l’ombre qui voudraient le salir après un sauvetage in extremis de la CAN 2019 qui se disputera en ÉGYPTE avec pour la première fois de l’histoire une formule à 24 nations. Une réussite qui offrira encore plus de points au patron du football Africain mais qui est vu d’un mauvais oeil par ses détracteurs.
Il faut donc préciser que l’abandon des charges contre le président de la CAF signifie qu’aucun élément n’aura été trouvé pour rapprocher de près ou même de loin le Malgache AHMAD AHMAD d’une quelconque piste de corruption que ce soit et qu’il s’en sort donc blanc comme neige; même s’il sait que le combat ne fait que commencer et est certainement loin très loin d’être terminé.

Par: Franck Éric Diffo

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here