TEDDY MEZAGUE: “J’ESPÈRE QUE JE CONTINUERAI À PORTER HAUT LE NOM DES MEZAGUE CHEZ LES LIONS “

0

Dans une interview
exclusive accordée à
Footazimuts, le défenseur de PFK Beroe Zagora faitle bilan de sa première partie de saison en Bulgarie et parle de ses ambitions.

Quel bilan Pouvez-vous faire de votre première partie de la saison en Bulgarie ?
La première partie de saison a été plutôt bonne. On a commencé le championnat excellemment jusqu’à être
premier du championnat pendant quelques
journées. Aujourd’hui on est 5ème au classement et proches des équipes de
tête. J’ai seulement raté un match pour suspension depuis le début de la
saison et je suis satisfait de ma première partie de saison. Je suis régulier dans mes performances.

Qu’est-ce qui a motivé votre signature dans ce championnat ?
Beroe est un club phare ici en Bulgarie. Il fait partie des clubs qui jouent
souvent les premiers rôles
donc c’est un challenge très intéressant pour moi de concurrencer les
meilleures équipes du pays.

Etes-vous satisfait du niveau du championnat ?
Le championnat bulgare est un championnat assez physique avec des équipes qui ont un jeu assez direct.
Il a fallu que je m’adapte à ce football qui est différent du football français ou belge, là où c’est plus technique et tactique.

Quels sont les objectifs de votre club cette saison et votre objectif personnel ?
Les objectifs du club cette année sont de se qualifier pour une compétition européenne. Personnellement mon
objectif est de continuer à
enchaîner les matchs. (Je n’ai raté qu’un seul match pour cause de suspension) et d’aider l’équipe à finir à la meilleure place.

Actuellement, vous êtes dans le viseur de plusieurs clubs issus des championnats plus huppés tels que la France, la Belgique…est-ce qu’on peut s’attendre à un départ de la Bulgarie
avant la fin de l’exercice ?

C’est vrai qu’il y a quelques clubs qui commencent à s’intéresser à moi. Je me
sens bien actuellement à Beroe mais je ne ferme aucune porte. En football
on ne sait jamais ce qui peut se passer.
Votre frère aîné, Valéry Mezague (Paix à son âme) a fait la fierté de la
sélection camerounaise pendant la Coupe des Confédérations 2003 notamment. En ce qui vous concerne, la chance de défendre les couleurs du Cameroun ne vous a
pas encore été offerte.

Pensez-vous avoir toujours les chances de réaliser ce rêve ?
Je sais que la sélection me suivait du temps où je jouais à Montpellier. Je
n’ai malheureusement pas encore été appelé, mais je garde espoir et j’espère
que je continuerai à porter haut le nom des Mezague chez les Lions Indomptables. Celà me rendrait très fier et je pense que ça serait une façon pour moi et ma famille de rendre une bonne fois pour tout un hommage mérité à mon aîné Valery. Mais le plus important serait de
montrer à mon pays qu’il peut compter sur moi et à moi de lui donner ce que
j’ai de plus cher.

Quelles sont vos principales qualités ?
Je dirais la lecture de jeu, la relance et les duels.

Qu’est-ce que vous aurez au menu de la mini-trêve de fin d’année ?
Je vais en profiter pour rentrer en France voir ma famille, mes amis et me
reposer pour recharger les batteries pour la deuxième partie de saison. Peut-être faire un tour au Cameroun
pour quelques jours

Votre mot de fin
Je suis en pleine possession physique de
mes moyens et je suis arrivé à maturité dans mon football. Je sens que mes meilleures années sont à venir encore.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here