AFFAIRE FECAFOOT-MABOANG : LA COMMISSION ELECTORALE VA DEVOIR TOUT RECOMMENCER

0

La commission électorale de la FECAFOOT va devoir tout reprendre à zéro et dresser ne nouvelle liste des clubs en département en vue du processus en cours.

En effet la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage vient d’annuler cette décision. C’est la teneur d’un communiqué de presse du plaignant Emmanuel Maboang Kessack qui renseigne sur la décision de la CCA. Le 26 août 2021, la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun avait rendu une décision suspendant les effets de la Décision N° 001 du 20 août 2021 rendue par la Commission Electorale de la FECAFOOT et portant publication de la liste des clubs des championnats départementaux 2020-2021 appelés à prendre part aux processus électoraux (Assemblées Générales des ligues départementales), suspension jusqu’à l’issue des procédures d’arbitrage. Ce Mardi 7 Septembre 2021, la procédure d’arbitrage a été vidé et la après la non conciliation est passé en arbitrage et à reçu dans sa demande le plaignant Maboang Kessack. Dans le communiqué de mondialiste 1990 o peut lire le dispositif de la décision : «La Chambre, Vu le procès-verbal de non conciliation,statuant contradictoirement à l’égard de toutes les parties et à l’unanimité des membres, rejette l’exception d’incompétence soulevée par la FECAFOOT comme non fondée. Reçoit la requête de MABOANG KESSACK Emmanuel, demandeur.y faisant suite, ORDONNE LASUSPENSION DES EFFETS DE LA DECISION N°001 rendue le 20 Aout 2021 par la Commission Electorale de la FECAFOOT et portant publication de la liste des clubs des championnats départementaux 2020-2021 appelés à prendre part aux processus électoraux. Condamne la FECAFOOT au paiement des frais de procédure ».
L’affaire dans la procédure d’arbitrage avait été renvoyée au 07 Septembre 2021 pour mise en état du dossier, mais avant cela, la FECAFOOT avait introduit un déclinatoire de compétence de la CCA en date du 03 septembre 2021. Ce déclinatoire de compétence a été introduit par la FECAFOOT, alors même que la CCA est l’instance juridictionnelle sportive la plus élevée au Cameroun.
la Chambre a rejeté cette exception, et régulièrement composée, a vidé sa saisine sur le siège en se basant entre autres sur les dispositions de l’article 59 des Statuts et règlements de Procédures de la
Chambre de Conciliation et d’Arbitrage.
Avec cette décision de la CCA, la liste dite « frauduleuse » par Maboang et publiée par la Commission Électorale de la FECAFOOT ne peut plus être utilisée comme corps électoral, tant que les procédures au fond, dont les délais courent encore, ne sont pas totalement épuisées.
Dans son communiqué le candidat au poste de président de la FECAFOOT dit ne pas comprendre le raisonnement du président de la commission électorale de la FECAFOOT il y’a une semaine à Yaoundé : «Les déclarations totalement contradictoires de ladite Commission lors de sa conférence de presse, au cours de laquelle d’une part, son président reconnaît lui-même que la décision de la Chambre de Conciliation du 26 août 2021 suspend les effets de leur décision n 001 susmentionnée. D’autre part, le même président déclarait qu’elle ne suspend pas celle de la Commission
de Recours du 24 août 2021, et que de ce fait ils étaient fondés à continuer le processus électoral ».

En prenant la communauté nationale et internationale à témoin, Maboang Kessack interpelle la FIFA pour son silence à l’égard des nombreuses manipulations et violations de texte en cours à la FECAFOOT. Il précise plus loin que contrairement à ces prédécesseurs, il utilisera tous les outils légaux pour faire appliquer cette décision : « A la différence de nos devanciers, qui une fois qu’ils avaient fait condamner la FECAFOOT pour ses habituelles grossières violations de la loi, restaient inactifs, nous utiliserons tous les outils légaux a notre disposition, y compris la
voie pénale, pour que les lois et décisions de justice soient respectées par la
FECAFOOT ».

C’est donc là le début d’une autre paire de manche dans le processus électoral à la FECAFOOT. Mis en difficulté par Emmanuel Maboang Kessack, la commission électorale emmenée par son président le Magistrat Gilbert Schlick va devoir tout reprendre à zéro pour ce qui est de la constitution du fichier électoral dans les départements quand on se souvient que les 5 départements du Nord-Ouest avait été marqué du sceau NEANT

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here