UNE RÉUNION TENUE MERCREDI À YAOUNDÉ POUR ENGAGER LA CAMPAGNE DE SABOTAGE DE ETO’O DANS LES MÉDIAS

0

Alors que Samuel ETO’O a annoncé sa candidature au poste de candidat à la présidence de la FECAFOOT, ses adversaires ont organisé une réunion stratégique pour saboter l’ancien Lion Indomptable.

24 heures après l’annonce officielle de sa candidature, l’ancien numéro 9 des lions indomptables du Cameroun est déjà sur la table des bouchers pour dégrader son image et sa personnalité.
Yaoundé a ainsi accueilli ce 22 Septembre une réunion pour organiser la campagne de sabotage contre Samuel ETO’O avec pour mission première le passage dans les prochains jours sur des plateaux de télévision et de radio. Une Campagne qui doit débuter ce dimanche sur les plateaux de grands débats et surtout de grande écoute pour ternir l’image de Samuel ETO’O.
Les organisateurs de cette campagne sont des anciens coéquipiers du 9 chez les Lions indomptables, des administrateurs actuels du football, des blogueurs, journalistes et des leaders d’opinion. Pour détruire l’image de Samuel, ces derniers auront comme mission sur les plateaux de médias de réveiller dans la mémoire public les épisodes tristes de la vie de ETO’O, de rappeler les épisodes de faits divers où on a cité le nom de Samuel ETO’O telle que l’affaire Martin Camus MIMB où il sera question de se demander comment est-ce qu’il n’y est pas mêlé.
Ils auront pour mission de présenter ETO’O comme mauvais candidat à la présidence de la FECAFOOT en précisant qu’il a pourri jadis le vestiaire des lions indomptables du Cameroun quand il était capitaine et surtout qu’il avait refusé le drapeau, mais que plus encore il est Espagnol et pourrait se comporter comme Lydienne EYOUM et Michel Thierry ATANGANA à une certaine époque. Que son magistère à la tête de la FECAFOOT sera une catastrophe du fait de ses échecs avec SET MOBIL et BETO’O.


Mais plus encore, ils auront comme Mission de rappeler aux adversaires politiques du chef de l’état son rapprochement avec le président à la veille de la dernière présidentielle son alignement contre la renaissance et aux alliés du chef de l’état, inciter à faire des allégations sur une probable ambition politique du PICICI en précisant que sa quête pour la FECAFOOT n’est qu’un escalier qui lui permettra de se présenter à la présidentielle de 2025. Afin de se placer devant autres DROGBA et Georges WEAH des anciens footballeurs comme lui.

La machine est en œuvre pour salir l’image de Samuel ETO’O pour qu’il ne soit pas porté à la tête de la FECAFOOT dans quelques mois. Le dimanche à venir s’annonce très critique pour le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe D’Afrique des nations.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here