AIGLE DU MOUNGO: LE PRÉSIDENT ADOLPHE NSEKE OU UN BARBARE AMBULANT?

0

Alors que le club phare du Moungo tente de se relancer sur la scène nationale son président est dans une campagne de menace pour se maintenir à la tête du club.

Depuis plus de 24h, Adolphe NSEKE avec la complicité des autorités de la ville de Nkongsamba se sont dans une optique de terreur afin soit de ne pas permettre la tenu de l’assemblée générale du club ce Samedi qui pourrait l’écarter de la présidence de l’Aigle Royale du Moungo ou simplement de placer les membres de l’assemblée générale de ce club dans la peur afin de ne pas contredire les ambitions de celui ci.
Pourtant les supporters et sympathisants de ce club sont déçus du mandat de ce dernier à la tête du club phare de la ville de Nkongsamba.
Ce Jeudi, Adolphe NSEKE a fait arrêté de façon arbitraire certains membres du club pour les fallacieuses raisons de faux et usages de faux, prétextant que ces derniers avaient non seulement falsifiés sa signature mais avait aussi vendus des xartes de membre de l’Aigle du Moungo sans pour aurant reverser de l’argent dans les caisses du club ou di moins dans ses poches.
C’est ainsi que le nommé Pélé FONIN est detenu depuis hier dans les murs de la brigade de recherche de Nkongsamba pour soit disant explotation, et des convocations pour 5 autres membres sont en attente dans les locaux de cette brigarde.

Pourtant selon les textes et statuts en vigueur de l’Aigle Royale du Moungo en son article 36, il est stipulé que : 《 Les litiges entre membres concernant le fonctionnement du club et l’application des textes du club ne doivent pas être porté devqnt les juridictions ordinaires. Tout litige entre membre de l’Aigle Royale du Moungo doit être porté devant le Buteau exécutif ou le xas échéant devant le conseil des sages. 》. Des textes qui ont été ignorés par Adolphe NSEKE qui est passé depuis quelques années de président à propriétaire de ce club selon ses agissements. Aucun compte rendu à l’assemblée générale ou au conseil d’administration du club, une gestion unilatérale dans laquelle il oublie les membres de son Bureau exécutif.
C’est dans cette optique que les enfants du Moungo auraient décidé de le débarquer de son fauteuil de président ce samedi lors de l’assemblée générale du club et voyant cela arriver ce dernier s’est alors lancé dans une campagne de menace et d’intimidation qui met actuellement toute la ville de Nkongsamba en état de choc et cexi avec la complicité des autorités de la ville qu’il aurait dans sa poche

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here