JACQUES ZOUA OU LA FIN D’UN FANTÔME ?

0

L’international Camerounais est sans club depuis Mars et ceci n’est que la suite logique d’une période plus que trouble et qui marque Peut-être la fin de sa carrière.

Dans la suite de notre série sur ces champions d’Afrique de 2017 qui sont sur une courbe descendante entamée avec Christian BASSOGOG, nous poursuivons avec Jacques ZOUA.

Lors de ses débuts à Coton Sport de Garoua, il avait été annoncé comme le futur grand joueur Camerounais, ce qu’il n’a jamais été.

Le joueur à peine âgé de 28 ans né le 6 Septembre 1991, a débuté sa carrière à Garoua où il a passé 3 Saisons avec 63 matchs joués pour 20 buts inscrits. Ce qui est tristement sa plus grosse performance dans un club.
Puisqu’après, il va passer 4 saisons au FC BÂLE en Suisse où il dispute 128 matchs pour un insignifiant 10 buts inscrits.
Il partira ensuite à HAMBOURG en Allemagne pour 32 Matchs et 5 buts inscrits. Il va ensuite en France à AJACCIO où en 1 saison il dispute 32 matchs et marque 6 fois.
Il retourne en Allemagne à KAISERSLAUTERN puis poursuit son tour d’Europe au ASTRA GIURGI et enfin au VICTORIA SETUBAL. Dans ce dernier club, il ne jouera jamais et rompt son contrat en Mars dernier donc est désormais sans club et se met en forme au Cameroun dans des matchs de vétérans notamment au Quartier KONDENGUI.
Il aura tout de même été 4 fois champion de Suisse avec le FC BÂLE en 2010, 2011, 2012 et 2013. Double Vainqueur de la coupe de Suisse avec le même club en 2010 et 2012.

La plus grande déception de ce joueur étant son passage en sélection nationale où il est tout de même champion d’Afrique en 2017 avec BASSOGOG et compagnie. Depuis son arrivée en sélection nationale en 2011, Jacques ZOUA c’est 23 matchs officiels pour tenez vous tranquille, O But inscrit.

Cameroon’s forward Jacques Zoua kisses the winner’s trophy after Cameroon beat Egypt 2-1 in the 2017 Africa Cup of Nations final football match between Egypt and Cameroon at the Stade de l’Amitie Sino-Gabonaise in Libreville on February 5, 2017. / AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Plusieurs fois, l’ancien cotonculteur aura eu sa chance chez les lions sans jamais parvenir à s’imposer.
A 28 ans, il est certainement l’attaquant le moins prolifique de l’histoire du Cameroun et ne saurait compter poursuivre dans la tanière des lions.

Il devra tout de même se remettre à rugir dans un club pour espérer retrouver la sélection qui prépare la prochaine CAN au pays.
Un retour dans son club d’enfance le Coton Sport de Garoua ne serait pas une mauvaise idée.
Ne dit-on pas souvent que lorsqu’on ne sait plus où on va, il vaut mieux revenir sur ses pas?
Il serait donc peut-être inspiré étant au pays de jouer avec le club de la rive gauche de la Benoué.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here