ENOW NGACHU: Ghislaine m’a aidé à construire la sélection nationale.

0

C’est avec un visage abattu que le Directeur de academy nationale de football rencontré à son bureau à Yaoundé parle de son amie de longue date Ghislaine BEBOM.

“J’ai connu Ghislaine lorsqu’elle jouait dans le canon de Yaoundé et nous sommes devenus très potes. A ce moment je ne savais pas que je deviendrais entraîneur de la sélection nationale. Par la suite, elle est allée à l’INJS mais nous sommes restés en contact . Puis elle est allée en Guinée Équatoriale où elle a développé le football féminin comme entraîneur de la sélection nationale avant de passer manager. elle s’est ensuite rendue au Tchad pour le même travail avant de revenir au Cameroun comme manager Générale de Louves MINPROFF. Elle a donné une âme et de la qualité aux jeux FENASSCO. c’est de cette compétition qu’elle tirait aussi les jeunes joueuses a qui elle faisait faire des tests. C’est la raison pour laquelle à un moment les joueuses de la sélection nationale dame venaient de cette équipe.
Elle a réalisé le rêve de beaucoup de ces jeunes filles, celui de jouer au football au niveau professionnel.
Elle a travaillé avec la quasi totalité des filles présentent actuellement en sélection nationale.
Je lui avais demandé pourquoi elle entraîne pas au Cameroun et elle m’a répondu qu’elle avait bien plus à donner à ce football que le simple entraînement.
Elle m’a appelé de venir voir son nouveau domicile il y’a quelques jours seulement et je devais m’y rendre ces jours ci mais dimanche lorsque je suis dans mon véhicule en route pour l’église mon telephone sonne et on m’annonce le décès de mon amie.
La petite anecdote c’est après l’élimination en coupe du Monde en 2015 face à la Chine elle m’a appelé et m’a dit “Coach tu as fait trop d’erreurs dans ce match. Tu es encore un petit coach et tu dois retourner apprendre à coacher” je me suis fâché et je suis allé dormir. Mais lorsque j’ai revu le match en entier je me suis rendu compte qu’effectivement j’avais commis trop d’erreurs dans ce match et je l’ai rappelé pour m’excuser. C’était aussi ça Ghislaine. elle savait vous dire sa vérité peu importe la manière mais vous restez de bons amis.
Elle était l’idole de tout une nation. Je l’ai souvent vu parler Même de politique à la télé et j’ai dit “Ah Ghislaine”.
C’est une grosse perte pour le football Camerounais, pour le football féminin en particulier. il faudra beaucoup de temps pour trouver une autre pareille dans notre pays.

Par: Franck Éric Diffo

Franck Erick DIFFO

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here